Ils abordent une ruelle puante. Au-dessus de leurs têtes sèche du linge de pauvres enchâssé sur des perches de bambou, tendues d'une maison à une autre. L'arrivée de la nuit réveille une bise piquante. Ils pénètrent dans un boui-boui. Un cuisinier, coiffé d'une toque qui avait dû être blanche, recueille à l'aide d'une écumoire de tendres raviolis à l'enveloppe diaphane. La fumée s'échappe en volutes de la marmite et va se perdre dans le nuage bleuté en suspens près du plafond. Ils approchent de leur menton le petit bol fumant et boivent en silence le contenu bouillant du récipient.

bol.JPG