Sur le bateau :
Le 18 juillet 1936,
Monsieur Jun,
La couleur de l'eau est déjà toute foncée, je me tiens à la proue, face à la mer et me demande comment j'ai osé traverser seule cet océan aussi vaste !.
Ce n'est qu'après le crépuscule que j'ai seulement pensé à t'écrire, jusque là, l'air de la soute étant irrespirable, je suis restée longtemps après mon départ avec l'envie de vomir en dépit des médicaments que j'avais avalés contre le mal de mer.
Maintenant le bateau va s'arrêter à Nagasaki où je compte descendre faire un tour. Ma lettre d'hier est restée totalement inachevée.
je t'écrirai à nouveau à mon arrivée à Tokyo !
Je te souhaite le meilleur !
Le bonjour à monsieur Yuan!
Yin
carte_japon2.JPG