Jun :
Quel violent mal de ventre ! Il y a trois ans, j'en avais aussi eu un mais aujourd'hui, à nouveau, j'ai souffert de dix heures à deux heures. Bien que cela a duré quatre heures, j'en avais le corps tout tremblant. Les comprimés de "luo ding" n'ont pas suffi, j'en ai pris quatre fois sans que cela me fasse de l'effet.
J'ai rempli quarante feuillets du manuscrit, ce qui avec aujourd'hui aurait fait cinquante, mais il a fallu que je m'arrête, aussi dès que j'en aurai le courage, j'aurai intérêt à me remettre à l'ouvrage avec davantage d'acharnement.
Tous les jours, je dors jusqu'à midi ou une heure, c'est ce qui me convient, le "petit phoque" n'est plus ce qu'il était, c'est vital, je m'endors de bonne heure, sinon je ne me sens pas bien si des pensées viennent perturber mon sommeil. Inutile de dire que de me lever tôt ne me réussit pas. Mon mal au ventre persistant, j'en profite pour t'écrire ou bien cela me ferait du bien de manger des "ramen" ordinaires mais je n'ai personne pour aller m'en acheter.
Etant donné la longueur du manuscrit, les fautes y sont sûrement nombreuses et cette fois je devrai redoubler d'attention en le recopiant.
Par rapport à moi, tu n'écris pas beaucoup.
Je te souhaite le meilleur.
Yin
Le ventre me fait moins mal. A cinq heures le lendemain.

ramen.JPG